EMMANUELLE HARDY

De sensibilité littéraire, Emmanuelle Hardy photographie comme elle écrit, conjuguant l’analyse à la poésie. Ses photographies empreintes d’ironie autant que de mélancolie questionnent un monde trop humain. Sans jamais le représenter, elle s’attache aux traces qui partout trahissent son omniprésence. C’est un désert de signes absurdes qu’elle photographie, le silence après la fête.

Pour Emmanuelle Hardy, la prise de vue n’est pas le terme mais le commencement d’une vie propre de l’image, qui se désolidarise de l’instant photographique et le prolonge. La photographie devient le lieu d’une quête esthétique, s’affranchit de ses formes canoniques, de sa complétude, elle n’est jamais arrêtée à un état, circonscrite dans un cadre.

Elle traite chaque image à la façon d’une matière première appelée à être façonnée, reprise, transformée. À chaque nouvelle incarnation, l’image se développe, son sens s’altère, se modifie. Elle accorde ainsi une grande importance à créer de nouveaux supports pour ses images qu’elle transfère, tapisse, découpe, suivant l’espace qu’elles doivent venir habiter et les matériaux présents sur place. Sa photographie se dévellope ainsi in situ.

“Et puis quand toutes les fêtes sont finies, il n’y a plus qu’à ramasser tous les ornements, tous les accessoires de la fête, et en les brûlant, en faire une fête.”- Sans Soleil, Chris Marker -


Expositions et Résidences

2017
Exposition en duo avec Elsa Farbos, "Albâtre", Université populaire, Esslingen, Allemagne
2016
Exposition collective, "Étapes 2, L'homme sans aveu", en collaboration avec Elsa Farbos, la galerie du 48, Rennes
2015
Exposition personelle, "EVE-DES-MONTAGNES", la galerie du 48, l'Élabo, Rennes
2014
Exposition collective, "Cun", Atelier Alain Lebras, Nantes
2013
Exposition collective, “Décongélations prématurées”, Atelier Alain Lebras, Nantes.
Exposition collective, “De l’espace, le singe iranien regarde l’Espagne”, Standards exposition, Rennes.
2012
Résidence à Visual Space, avec The Second Kiss Company, Beijing, China.
Exposition collective, “Étapes”, La manufacture, Nantes.
Exposition collective “Les Détectives Sauvages”, Standards exposition, Rennes.
Photographies et éditions pour “Boring”, soirées performance, Nantes.
Exposition collective «Terroritoire», galerie de l’Esbanm, Nantes.
2011
Exposition collective “Ailleurs si j’y suis”, galerie de l’Esbanm, Nantes.
Photographies publiées dans l’ouvrage «F for Real», pour l’exposition «retardance» de Hirohisa Koike, galerie de l’Esbanm, Nantes.
Exposition collective «Mets tes talons et va faire un GR», Ateliers Saint Félix, Nantes.
Vidéo workshop à Beijing, en association avec la Central Academy of Fine Art.

/Télécharger le CV